Aller au contenu principal

Jean Luc Van Den Heede

Le Site Officiel
 

Les Actualités

 

10/12/18

Extrait de la vacation radio du jour

"Bonjour tout le monde,

J’ai accroché l’anticyclone de l’hémisphère sud. Evidemment c’est du vent dans le nez mais ça devrait tourner petit à petit au fil de la semaine et j’espère continuer de progresser le long des côtes brésiliennes sans avoir trop de contre bord à tirer. Pour l’instant c’est un peu juste mais de toute façon je ne peux rien y faire ni rien y changer. Tout tient sur le bateau, le mât est toujours en place, je suis allé voir hier dans la pétole si tout allait bien et de ce que j’ai vu, rien n’a bougé donc je continue comme ça.

J’ai 20 nœuds de vent au près serré tribord amure, un ris dans la grand-voile, un bout de génois enroulé et je progresse comme ça. J’en ai pour un moment à avancer au près serré, contre le vent, jusqu’à ce que ça tourne. Sinon tout va bien, j’ai à manger, j’ai à boire, la vie suit son cours et je me rapproche tous les jours, j’ai moins de 5000 milles à faire en distance « to finish » donc ça se rapproche, ça se rapproche…

Bon Salon Nautique à ceux qui seront au Salon Nautique, c’est une année où je n’y serai pas comme les années de Vendée Globe et autres mais je crois que nous y aurons une vacation dans la semaine.

Bonne semaine à tous et à lundi prochain"

Pendant la vacation, Jean-Luc s’est inquiété auprès de Don McIntyre des autres concurrents et particulièrement de Suzy Goodall, souhaitant savoir dans quel port le bateau qui l’a récupérée la débarquera. Ce à quoi Don lui a répondu Punta Arenas au Chili.

 

Les messages quotidiens de ces derniers jours :

04 dec - Sale temps aujourd’hui avec une dépression qui se promène dans le coin.

05 dec - Fin de la dépression. Soleil revenu parfois. Mer encore forte. Rien cassé !

05 dec – J’ai vraiment quitté les 40èmes : 1er poisson volant sur le pont ! tvb

06 dec - Une belle journée avec soleil vent portant soutenu. C’est la samba !!

06 dec - Adieu les albatros ! Y a quand même des oiseaux intrigués par le loch.

07 dec - Journée maussade nuageuse et grains mais on avance bien donc tvb.

07 dec - Soleil brésilien ce matin mais pas si chaud qu’imaginé, bon vent.

08 dec - Mer formée je barre en écoutant des livres lus sur k7 musique !!

08 dec - Encore une belle journée qui s’annonce ! Les vagues(3/4m) tjrs fortes.

09 dec - La chaleur brésilienne est là ! Bricolage rangement aujourd’hui.

09 dec – Pétole ! Patience. J’ai hâte de trouver les alizés de SE !

10 dec - On a retrouvé un petit vent ESE. En espérant le garder au Cap Frio

 

Pour mémoire, vous pouvez suivre :

- Son évolution et celle de toute la flotte sur le site de la course : http://goldengloberace.com/fr/livetracker/

- Ses messages quotidiens sur twitter https://twitter.com/ggr2018official et sur la page qui lui est consacrée sur le site de la Golden Globe Race http://goldengloberace.com/fr/skipper/jean-luc-van-den-heede-13/ .
Ses vacations radio hebdomadaires, en principe le lundi, seront aussi sur cette page et sur la page Social Hub http://goldengloberace.com/fr/socialhub/ .

 

 

03/12/18

Extrait de la vacation radio du jour

"Bonjour à tous

Je continue à remonter vers le Nord, j’ai retrouvé un temps de quarantièmes avec une petite dépression qui me tourne autour. Aujourd’hui il ne fait pas beau du tout par rapport à hier mais je sens la température remonter. Les vêtements commencent à s’en aller et c’est bien agréable.

Pour le moment tout va bien, le mât tient, je fais toujours très attention. J’ai 3 ris dans la grand-voile, si j’étais en mode course je n’en aurais que deux. Je reste très prudent. J’essaie de ne pas surcharger le bateau et de prendre des routes qui ne font pas trop travailler le gréement.

Tout marche à bord sauf le réchaud, un des feux ne s’allume plus. Il a pris un peu d’eau dans le sud et je m’applique à préserver l’autre pour pouvoir continuer de manger chaud.

Rendez-vous la semaine prochaine pour la suite des aventures qui seront je l’espère proches des sambas de Rio !"

 

Les messages quotidiens de ces derniers jours :

28 nov - Suis passé au gennaker. Croisé un phoque !

28 nov - Apres une journée mollassonne genak, Eole semble se réveiller!

29 nov - Brouillard/visibilité 100m. C’est là qu’on compte sur AIS et transpondeur !

29 nov - Ce petit vent va tb au mât fragile ! Hélas c’est un peu trop nord. Tvb !

29 nov - Tjrs au près dans un épais brouillard. C’est monotone mais j’avance !

30 nov - La brume a fini par se dissiper. Le vent 17ktn NE est constant. tvb

30 nov - Le temps change. Ce soir pas mal de vent portant.

01 dec - Le vent n’a tjrs pas…2 ris trinquette un peu réduit…

01 dec - Vais faire du nord a bonne vitesse…

01 dec - Plusieurs dizaines d’oiseaux virevoltent autour de Matmut ! Sympa !

02 dec - Gros filet de pêche dans l’hydrogénérateur que je coupe sans dégât. tvb

03 dec - Soleil vent portant fin prochaine des 40èmes et mon mât tient : tvb

 

27/11/18

Extraits de la vacation radio de Jean-Luc ouverte au public que vous pouvez écouter dans son intégralité sur la page Facebook du GGR.

Jean-Luc répondait aux questions posées par Christophe (GGR) et le public présent dans la salle.

" … Il se produit une certaine routine à bord, mais c’est sûr que c’est long car sur la carte on n’avance pas vite, il y a encore de la route. Je viens de ranger la carte qui va de l’arrivée en Patagonie jusqu’aux Iles Falkland pour prendre celle de l’Atlantique sud et là tu te dis que ça va vite mais quand tu vois que tu progresses seulement d’un petit centimètre sur la nouvelle carte ! Je n’ai pas d’anxiété, je vis les jours au fur et à mesure de leur arrivée.

Aujourd’hui comme hier le temps est idyllique, il n’y a pratiquement plus de vagues, il y a du soleil, on est au largue, on avance sans forcer, sans faire travailler le grément. Mon anxiété se porte davantage sur la résistance de mon grément que sur le nombre de jours passés en mer. Le ciel est bleu, il y a du soleil mais il fait froid, je porte tout de même trois polaires. Je passe les 50èmes tout à l’heure, donc le moral est bon, la vie est belle et je vais essayer de ne pas me planter dans l’anticyclone qui est devant moi. Je vais avoir des jours difficiles avec peu de vent mais on va gérer.

… J’ai vu un bateau de pêche qui m’avait été signalé par un radio amateur avec qui je suis en contact aux Falkland, c’était la nuit qui a suivi le Cap Horn mais depuis le détroit de Foveaux sous la Nouvelle Zélande je n’avais strictement rien vu. Ce sont des latitudes peu fréquentées, les gens ne sont pas fous !!!

… Mes meilleures journées sont à 170 milles parcourus, j’ai fait une fois 10 kt de moyenne d’après Don McIntyre. C’était sous l’Afrique du Sud, je suis allé chercher le courant mais c’était exceptionnel. J’ai voulu passer à l’ouest des Falkland parce que je sais qu’il y a des courants qui nous poussent vers le nord et quand on a des bateaux peu rapides si on marche à 6 nœuds, avec le courant ça fait 7 dixit le prof de math.

… Concernant la préparation du bateau, il y a des choses que je changerais, j’ai des fuites et de la condensation sur les hublots, j’aurais dû les changer avant le départ mais c’est un long travail et j’avais tant à faire. Uku les a changés dans la semaine qui précédait le départ et celui qui a eu raison c’est Mark Slatt qui les a supprimés donc plus de fuite… Si je devais améliorer, je ferais des travaux d’étanchéité pour l’essentiel et je réfléchirais à une meilleure solution pour fixer l’hydrogénérateur sinon le reste va bien.

… Je ne suis pas du tout serein avec Mark qui me reprend des milles régulièrement, pas beaucoup à chaque fois mais hier il m’a repris 30 milles… Il suffit de tomber dans une pétole pendant que lui a un peu plus de chance. Non le classement n’est pas fait, j’ai 18H de pénalité qui vont me faire perdre pas loin d’une journée. Donc rien n’est fait. Mark « c’est une bête », vous avez vu comment il est costaud, il mène son bateau en course alors que moi j’essaye de garder une marge de sécurité. Hier j’avais 2 ris dans la grand-voile, je n’en aurais eu qu’un au maximum si j’avais été en mode course. Je préfère arriver deuxième derrière lui que de ne pas arriver du tout.

… Le passage du Horn a été difficile, d’abord la descente à partir du moment où j’ai rafistolé mon mât comme j’ai pu.  J’ai subi deux dépressions de suite, je pensais que pour passer le Horn ça irait mais pas du tout. La veille du passage j’ai eu une nouvelle dépression dure, ils annonçaient des vagues de 10 mètres, je n’ai pas eu des vagues de 10 mètres mais de 5 à 6 mètres. Dans le Pacifique il y a constamment 3 mètres de houle. Quand je suis monté dans le mât j’avais 3 mètres à 3,50 mètres de houle et donc travailler là-haut avec cette houle n’était pas évident. Je suis resté à sec de toile pendant un petit moment. Je me suis rapproché de la côte pour essayer d’avoir moins de houle, moins de mer. Le lendemain le vent a diminué un peu et quand je suis passé sous le Horn j’avais juste ma trinquette. Ça a été un passage musclé.

Je suis content de vivre cette expérience, je ne la regrette pas mais c’est dur …"

 

Les messages quotidiens de ces derniers jours :

20 nov - Tout est ok mais j’attends demain pour poser l’hydro. Trop de mer.

21 nov - Hydrogénérateur en place et marche. Utilisé 1 chariot d’écoute de génois.

21 nov - Le cap n’est plus très loin. Y a plein d’albatros ! dépression bientôt....

22 nov - Grand soleil ! Atelier séchage avant prochaine dépression à 945hpa.tvb

22 nov - Ca commence à bien souffler. On va doucement sous trinquette seule

23 nov - Passe à l’aube tout près des 2 iles Ildefonso baro remonte tvb

23 nov - Horn en vue. Le 1/1/2014 j’ai visité l’ile le phare en croisière.

24 nov - Passe le Horn 19h16 tu avec un beau grain juste après ! 12eme fois

24 nov - Je rentre dans le détroit Lemaire et vois sommets enneigés Patagonie

25 nov - Je ne sais pas si je vais pouvoir passer ouest Falkland

25 nov – C’est bon ! On passe à l’ouest le vent 30kt a tourné dans le bon sens tvb

26 nov - Soirée sympa, de grosses vagues, vent normal

26 nov - Encore une belle journée qui s’annonce avant du trop petit temps

27 nov - Matmut sous spi en route au nord-est va quitter les 50emes hurlants !

 

19/11/18

Extrait de la vacation radio du jour

"Bonjour à tous

Encore une semaine qui commence, cette semaine sera celle du passage du Cap Horn, passage qui sera une sorte de délivrance parce que le temps est assez dur et difficile avec une succession de dépressions qui durent, qui m’accompagnent. J’espère que ça va s’arrêter, c’est théoriquement ce qui est prévu à partir de demain.

La mer est très forte, tellement forte qu’une vague a cassé le haut du rail tenant mon hydrogénérateur. La vague est arrivée perpendiculairement et elle a tordu la partie libre du rail qui n’est pas sur la coque et l’a cassée. L’hydrogénérateur est parti à la flotte, ça a cassé le coulisseau d’en bas, j’ai récupéré le coulisseau d’en haut par miracle et je suis en train de faire une réparation pour remettre en route mon hydrogénérateur en utilisant la poulie de réglage du génois.

Autrement tout va bien, je continue à suivre ma route. Mon mât tient le coup pour l’instant, la grand-voile est affalée depuis 3 jours, je suis sous voile d’avant seule. Pour l’instant je n’ai que la trinquette et parfois la trinquette enroulée en partie. Je gère tranquillement, j’espère être au Cap Horn dans 3 ou 4 jours. La vie à bord de Matmut suit son cours mais j’ai hâte d’être dans l’Atlantique. Comme chaque fois qu’on passe le Cap Horn on est heureux de remonter vers des cieux moins humides et plus ensoleillés.

Bonne semaine à tous"

JL VDH

 

Les messages quotidiens de ces derniers jours :

13 nov - Vent de sud, envoyé gv2ris. Le mât tient mais je reste sous-toilé

14 nov - Du soleil !!  Première fois que je le vois en novembre ! Séchage.

14 nov - Encore une belle journée qui arrive, soleil/portant/mais froide

15 nov - 5eme grimpette au mât ! Tvb. Ras. Brelage obdf pour les bloquer

16 nov - Passage d’ un front ce matin en attendant tempêtes du 18/19. Je gère.

16 nov - Dernière belle journée avant les 2/3 dépressions qui suivent. Je range tout.

17 nov - Soleil bon vent nw 25kt ! Si ça pouvait durer ! Paré pour la tempête.

18 nov - Première tempête finie. Seconde dans quelques heures.

18 nov - Une vague a cassé le haut du rail tenant l’hydrogénérateur.

 

12/11/18

Extrait de la vacation radio du jour

"Bonjour à tous

J’ai connu une semaine assez difficile, d’abord moralement parce qu’après mon chavirage quand le bateau est revenu à l’endroit et que j’ai constaté les dégâts, j’ai pensé que je n’arriverai pas à les réparer. Et puis au fil du temps on se met à réfléchir et on se dit que peut-être on peut faire quelque chose.

Ça a aussi été dur physiquement parce que monter 4 fois dans le mât avec 3 mètres de creux n’est pas chose facile. Surtout pour enlever les goupilles qui tiennent les ridoirs au niveau des barres de flèche, le jeu n’était pas évident.

Je suis assez confiant dans ma réparation même si je reste extrêmement prudent, il ne faut pas que le bateau gite trop, il ne faut pas taper dans les vagues donc il faut un peu sous-toiler. Mon objectif aujourd’hui est d’essayer d’atteindre le Cap Horn puis de le passer. Ensuite on prendra le virage et on avisera.
Si je suis assez confiant dans la réparation, je suis quand même un peu anxieux et je me méfie énormément, je fais très attention et je croise les doigts !

J’espère que la semaine prochaine sera une semaine plus facile.

Bonne semaine à tous"

JL VDH

Répondant à une question de Don McIntyre, Jean-Luc raconte le moment du chavirage :

"Quand le bateau s’est renversé, je dormais dans ma couchette. Je me suis retrouvé sur le plafond, mais le bateau est revenu immédiatement dans sa bonne position. L’eau n’est pas entrée dans la cabine, sachant que la mer était très méchante, j’avais tout fermé et fixé. Donc pas de dégât à l’intérieur à part quelques objets égarés que je n’ai d’ailleurs toujours pas retrouvés."

Vidéo très intéressante sur la page Facebook du GGR où Lionel Regnier donne quelques explications techniques des réparations effectuées

 

9/11/18

Communication de Lionel Regnier, skipper ayant participé à la préparation du Matmut de Jean-Luc :

"Bonjour à tous,

J'ai eu Jean Luc ce matin en duplex avec Michel radio amateur de Nouvelle Calédonie. Il est monté deux fois dans le mât pour aller voir l’étendue des dégâts jusqu'au 2ème étage de barre de flèches. Il n 'y a pas de dégât au 2ème étage c'est une bonne nouvelle !! Et dans un deuxième temps il est remonté pour faire un brelage (ficelage solide et réfléchi) du point de capelage(d’ancrage) des bas haubans bâbord, il est assez confiant pour l'instant il faudra remonter dans le mât pour reprendre un peu les inter D2 ( câble entre les deux étages de barre de flèche) mais l’opération dégoupillage en bout de barre de flèche nécessite une mer très calme....

Je lui ai expliqué l’étendue du soutient que nous avons reçu de tous les côtés et il vous en remercie très sincèrement ! Son moral est bon ! il n'y a aucun autre problème sur le bateau mis à part l’humidité ambiante.

Je ne manquerais pas de vous tenir informé s'il y a d'autre nouvelles.

Merci à tous"

 

8/11/18

Message reçu ce jour de Jean-Luc Van Den Heede via le réseau des radioamateurs :

Bonjour à tous,

J'ai largement eu le temps de réfléchir à ma situation pendant ces quatre jours de tempête en fuite en cape sèche (220 miles perdus vers le Nord). La tenue de mon mât est aujourd'hui extrêmement précaire suite à mon chavirage. Si je m'arrête faire une réparation, elle ne sera que provisoire. Pour que Matmut continue à naviguer il faudra à plus ou moins long terme changer pour un nouveau mât neuf.

J'ai donc décidé "pour sauver mon âme" (dixit Moitessier) de continuer ma route sans escale et de mettre le cap sur Les Sables d'Olonne.

Dès que la mer le permettra je monterai dans le mât afin de le sécuriser le mieux possible avec les moyens du bord. Si je démâte, j'ai comme tous les concurrents un gréement de fortune qui me permettra de rejoindre un port en toute autonomie. Je ne suis plus en mode course mais en mode convoyage en sécurité. Ce n'est pas la première fois que je tenterai de ramener à bon port un bateau blessé. Et si par miracle j'arrive aux Sables, peu m'importe le classement, tout au moins j'aurai essayé. Je croise les doigts et remercie tous ceux qui m'aident dans cette aventure.

Le message a été transmis grâce au réseau des radioamateurs et du "Collectif Terre et Mer" qui est notre seul moyen de communiquer avec la terre et qui fournit à tous les concurrents les situations météo. Je les en remercie chaleureusement.

Bien amicalement

JL VDH

 

7/11/18

Communication de Lionel Regnier, skipper ayant participé à la préparation du Matmut de Jean-Luc :

"Bonjour à tous,

Grace aux radio-amateurs francophones du monde nous suivons Jean-Luc mille par mille...un grand merci à tous pour leur aide précieuse !

Jean Luc va bien ! C'est l’essentiel ! Le mât est encore là c'est primordial ! Il faut attendre que la mer se calme dans la transition entre deux systèmes pour que Jean Luc puisse répertorier tous les dégâts du mât le plus précisément possible. Pour cela je suis en relation avec le bureau d’étude du fabricant du mât et nous avons établi une liste de questions précises pour faire l'inventaire exact des avaries et du matériel disponible encore à bord. Je viens juste de lui transmettre ces questions via la Nouvelle Calédonie. Merci Michel et Marc ! En fonction de ses réponses (cette nuit ou demain matin) nous pourrons tenter de déterminer s'il est possible de faire une vraie consolidation qui lui permettrait de continuer (cas peu probable) mais à étudier.  Ou alors nous proposerons une consolidation provisoire pour rallier le Chili et préparerons une réparation solide pour terminer ce Golden Globe en classe Chichester même si Jean-Luc perd 15 jours entre le détour et la réparation il en a 16 d’avance…🤔

En parallèle je suis en relation avec un Chilien (Mathias) francophone qui connait Jean-Luc et qui m'aide déjà à préparer l’atterrissage de Matmut et la préparation du chantier surement à Puerto Montt le port abrité et équipé le plus sud du Chili.

Je lui ai fait part de votre soutien à tous, merci pour vos idées vos conseils, je les lis tous !

Je vous tiendrai au courant de l'évolution..."

 

Extrait des vacations radio du 05/11 peu avant 15H :

Vu les mauvaises conditions météo le PC course du GGR a dû établir la communication à 2 reprises :

Première vacation

"Je suis en pleine dépression, je subis un gros coup de vent avec des rafales nombreuses que j’estime à 50 nœuds et une mer très forte. Je pense que le paroxysme est passé. Pour l’instant je suis obligé de remonter nord est pour ne pas prendre les vagues de travers, si je prenais les vagues de travers, le bateau se serait couché plusieurs fois. J’ai un petit bout de toile à l’avant, je fais le gros dos. Je rappellerai peut-être cet après-midi quand ça se sera calmé un peu parce que je suis à l’intérieur du bateau et la communication ne passe pas très bien."

Seconde vacation 

Je viens d’essuyer une très forte dépression qui vient de se terminer avec des vagues importantes, des creux de 6 à 7 mètres, malheureusement ce n’est pas fini. Demain j’en ai une autre qui suit et qui va lever une mer encore plus grosse à mon avis. Avec du sud et moi je dois descendre donc ce n’est pas du tout la bonne direction.
Je cumule les mauvaises nouvelles cette semaine mais on va patienter. J’ai une avance assez confortable qui me permet de faire le gros dos pendant ces 2 jours et j’espère qu’après les vents d’ouest vont revenir et que je pourrai faire enfin route vers le Cap Horn. J’en suis à 2 semaines si tout va bien mais il faut que tout aille bien, que les vents soient dans la bonne direction ce qui n’est pas le cas. Pour l’instant je sauvegarde le bateau et le bonhomme, pour l’instant il n’y a rien de cassé et tout va bien. J’ai la trinquette toute seule en ce moment, un tout petit bout de trinquette et j’essaye de progresser le plus possible dans la bonne direction. J’espère que ce sera mieux la semaine prochaine, que je serai descendu un peu, ce qui n’est pas le cas en ce moment."

 

Les messages quotidiens de ces derniers jours :

04 nov - Je range bien Matmut en prévision de la forte tempête prévue 4/5.

05 nov - Baro chute libre ! Vent monte35/40sw. La mer se forme. Maniable ! tvb.

05 nov - ok pour l’appel.  Vent très fort mais tout est ok… jusqu’à maintenant !

07 nov - La mer est totalement chaotique. Je reste en fuite sans voile à 5kt.
 

 

Pour mémoire, vous pouvez suivre :

- Son évolution et celle de toute la flotte sur le site de la course : http://goldengloberace.com/fr/livetracker/

- Ses messages quotidiens sur twitter https://twitter.com/ggr2018official et sur la page qui lui est consacrée sur le site de la Golden Globe Race http://goldengloberace.com/fr/skipper/jean-luc-van-den-heede-13/ .
Ses vacations radio hebdomadaires, en principe le lundi, seront aussi sur cette page et sur la page Social Hub http://goldengloberace.com/fr/socialhub/ .

 

A voir, une jolie et sympathique vidéo sur le site de L’Express

 

et aussi un reportage amusant réalisé pour le Télématin de France 2

 

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !