Aller au contenu principal

Jean Luc Van Den Heede

Le Site Officiel
 

Les Actualités (21/04/2017)

VDH et Rustler de Lionel Regnier
 

Bonjour,

Le comité d’organisation de la Golden Globe Race a transmis un communiqué de presse précisant les nouvelles modalités du départ de la course. Tout commencera le 14 juin 2018 à Falmouth par une grande parade nautique commémorant le 50ème anniversaire du départ de Sir Robin à bord de Suhaili pour l’historique premier tour du monde en solitaire. Les skippers de l’édition 2018 participeront à cette parade en compagnie de centaines de bateaux parmi lesquels de célèbres voiliers comme le Gipsy Moth IV de Sir Francis Chichester, le Lively Lady de Sir Alec Rose ou le Joshua de Bernard Moitessier.

Le 15 juin, la flotte rejoindra Plymouth où sera installé le village de la course en prévision du départ qui sera donné le 30 juin. Les concurrents auront donc une quinzaine de jours pour peaufiner leur préparation et participer aux réjouissances puisque de nombreuses festivités sont programmées pour l’événement.

Dans cette perspective qui se rapproche à grand pas, je poursuis mes entraînements notamment en compagnie de mon ami Lionel Régnier, concurrent local de ce prochain Golden Globe, skipper d’un bateau identique au mien (photo ci-contre).

Matmut a participé à une première régate sablaise que nous avons terminé à une modeste dixième place en sachant que le rating et le petit parcours ne nous permettaient guère d’espérer mieux. 
Nous serons au départ du Tour de Belle-Ile le 30 avril. Une compétition que j’affectionne car elle réunit chaque année, fait exceptionnel, quelques 500 bateaux de toutes tailles sur la ligne de départ. Je devrais y croiser Philippe Péché un autre sérieux candidat de la Golden Globe Race qui naviguera lui aussi sur un Rustler 36.

J’ai appris avec plaisir l’inscription d’une seconde femme au départ de la Golden Globe Race en la personne d’Izabel Pimentel. Cette brésilienne a déjà couru une Mini Transat et effectué un tour du monde en solo.

Nous avons sorti Matmut de l’eau pour une vérification sur l’hélice et la pose d’un sondeur. Nous en avons profité pour repasser une couche d'antifouling et pour travailler sur l’installation à blanc du nouveau régulateur d’allure que nous pourrons ensuite poser ou déposer à flot.

Bien amicalement

JL VDH

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !